Course à la montre gagnée pour Sénéo ! Le rond-point des Bergères rouvre à la circulation le 1er septembre

Course à la montre gagnée pour Sénéo ! Le rond-point des Bergères rouvre à la circulation le 1er septembre

Dans un contexte particulièrement tendu, Sénéo, producteur et distributeur d’eau potable, vient de finaliser une étape importante du chantier très particulier touchant le stratégique rond-point des Bergères à Puteaux dans le secteur de la Défense. Dans le cadre de chantier d’envergure pour sécuriser et moderniser une partie de son réseau d’acheminement de l’eau sur le secteur Nord-Seine, Sénéo a réalisé un véritable exploit : finaliser l’ensemble des travaux sur la partie du rond-point en à peine 6 semaines ! Adaptabilité, mobilisation et concertation ont été les maîtres-mots de ce challenge avec à la clé la réouverture du rond-point des Bergères à la circulation pour le 1er septembre, date de la rentrée.

Sécuriser l’alimentation en eau potable et moderniser le réseau Sénéo mène à bien un chantier éminemment technique en un temps record

Mener des travaux souterrains à Puteaux, notamment sur le secteur du rond-point des Bergères, traversé par la départementale D913, axe de circulation stratégique (qui relie La Défense à Rueil-Malmaison en passant par la place de la Boule à Nanterre) est déjà un défi en soi ! Mais ce n’est pas la seule difficulté qu’a dû surmonter le 2e syndicat d’eau potable de France…

Mission : sécuriser et moderniser plus de 630 mètres de canalisations en DN800 datant de 1941

En charge de la production et de la distribution d’eau potable auprès de 610 000 habitants de l’Île de France, le syndicat Sénéo travaille depuis de nombreux mois à un projet d’envergure : sécuriser et moderniser ses canalisations de transport d’eau potable de son usine implantée sur le Mont Valérien vers le secteur Nord Seine. Pour anticiper tout problème de fuite ou même de rupture, Sénéo a en effet décidé d’investir plus de 3 millions d’euros (hors taxes) pour sécuriser et remplacer lorsque nécessaire quelques 631 mètres de canalisations d’un diamètre de 800mm datant de 1941, soit plus de 80 ans. Après une étude réalisée en 2021, un appel d’offres début 2022, puis une phase de préparation en avril et mai, le chantier est lancé le 7 juin dernier. Si dès le départ l’enjeu est de libérer les voies de circulation du rond-point des Bergères pour la rentrée scolaire, Sénéo va être confronté à diverses contraintes et contretemps :

  •  des pénuries de matériaux, et par conséquent des difficultés d’approvisionnement, suite à la guerre en Ukraine et aux embargos envers la Russie ;
  • un calendrier remis en cause par le passage du Tour de France qui oblige Sénéo à rouvrir la zone fermée pour travaux ;
  • des discussions et négociations quasi-quotidiennes avec les professionnels des nombreux chantiers de construction en cours dans le quartier, afin de ne pas se gêner sans perdre de temps ;
  • un secteur sous-terrain très « encombré » par les divers réseaux – électricité, fibre, assainissement, gaz, chauffage urbain… – qui met chaque jour à nu de nouvelles découvertes et nécessités de contournement.

Quand la difficulté pousse à l’excellence

Pour surmonter ces contraintes matérielles et difficultés techniques, et réussir à
réaliser ces travaux avant le 1er septembre lorsque 3 à 4 mois seraient habituellement nécessaires,
Sénéo a su faire preuve de souplesse et de réactivité.
« Malgré la meilleure préparation possible, ce chantier a été soumis à de nombreux bouleversements
; aussi à situation exceptionnelle, moyens exceptionnels ! Sur site, cinquante
personnes, au lieu de 12 à 15 pour un chantier de même ampleur, ont travaillé sans relâche,

6 jours sur 7, du lundi au samedi. L’ensemble des intervenants ont fait preuve d’un engagement et
d’un professionnalisme sans faille. Je tiens sincèrement à les remercier, grâce à eux, nous avons
non seulement relevé le défi, gagné la course contre la montre, mais aussi fait preuve d’une
véritable ingéniosité technique ! », commente Florent CASY – Directeur général de Sénéo

Au-delà de son caractère exceptionnel, ce chantier se distingue en effet par des choix innovants,
hors-normes :
• certaines canalisations devant être remplacées ont laissé place à des tuyaux en acier plutôt
qu’en fonte. Très peu utilisé, l’acier a nécessité de travailler sur de nouvelles logiques en
termes d’ingénierie ;
• tous les tuyaux posés ont été fabriqués en France ;
• la terre retirée au cours des travaux, habituellement menée en décharge, a été stockée et
réutilisée pour la fermeture du chantier.

À suivre…

Après ce 1er chantier exceptionnel, Sénéo poursuivra la sécurisation de l’alimentation
en eau potable et la modernisation de son réseau avec deux nouveaux chantiers :
• à la mi-octobre : la réalisation d’une chambre à vannes de 30m2 ;
• d’octobre à janvier : la pose de deux réseaux en parallèle en travers d’un
chantier de reconstruction de bâtiments.

Étiquettes :