COVID-19 : l’eau du robinet peut être consommée en toute sécurité

COVID-19 : l’eau du robinet peut être consommée en toute sécurité

COVID-19 : l’eau du robinet peut être consommée en toute sécurité

COVID-19 : Les messages les plus farfelus circulant sur Internet, SENEO rappelle que l’eau du robinet peut être consommée en toute sécurité.

Une eau du robinet sûre et d’une qualité irréprochable

Face à la pandémie de Coronavirus, Sénéo et son délégataire SUEZ rappellent que l’eau du robinet peut être consommée en toute sécurité. Les différentes étapes de traitement de l’eau et les méthodes de désinfection utilisées (chlore, ozone, UV) préservent de tous les virus, y compris du Covid-19. Les informations des agences sanitaires, dont l’Organisation Mondiale de la Santé, indiquent que le Covid-19 ne résiste pas à ces traitements.

Non seulement aucun cas de contamination n’est en lien avec l’eau potable, mais l’eau est notre alliée.

Pour en savoir plus, retrouvez l’article du Centre d’Information sur l’eau.

Deux mesures appliquées sur le territoire de Sénéo :

Depuis le début du confinement, les équipes de SUEZ ont mis en place deux mesures :

Une chloration légèrement renforcée

Par mesure de prévention, une légère augmentation du taux de chlore dans l’eau a été réalisée dès le 5 mars en sortie de l’usine de production du Mont-Valérien. Il en a été de même pour toutes les usines de l’ouest parisien n’appartenant pas à Sénéo.

Il s’agit d’une opération classique telle que celles effectuées pendant les périodes estivales où il est constaté à la fois une augmentation de la température de l’eau et une baisse de la consommation. Il s’agit alors de prévenir un risque de circulation plus lente de l’eau dans les canalisations.

De même, durant  la période de confinement que nous vivons ,la forte baisse de consommation d’eau potable due au ralentissement voire à l’arrêt des activités économiques n’est pas totalement compensée par la hausse de consommation des ménages. L’eau a donc tendance là aussi à rester plus longtemps dans les canalisations. L’ajout de chlore permet de préserver sa qualité en tout point du réseau lorsque celle-ci transite dans les canalisations jusqu’au robinet de l’usager.

Pour en savoir plus sur l’intérêt du chlore, retrouvez l’article du Centre d’Information sur l’eau dédié à ce sujet.

L’eau est la denrée alimentaire la plus contrôlée. La qualité de l’eau du robinet fait l’objet d’un suivi sanitaire permanent à travers des contrôles exigeants à tous les stades du circuit de potabilisation, destinés à en garantir la sécurité sanitaire : contrôle des ressources captées, autocontrôle permanent des exploitants tout au long du traitement, contrôle sur le réseau, la surveillance par les Agences Régionales de Santé (ARS) assure la qualité de l’eau distribuée.

La suspension de l’adoucissement collectif de l’eau

Depuis le 18 mars, Sénéo a suspendu provisoirement le traitement de décarbonatation mis en place en 2018.

Le process d’adoucissement de l’eau potable nécessite le déploiement d’une logistique conséquente tant pour l’approvisionnement de l’usine en réactifs que pour l’évacuation des matières calcaires issues du traitement. Ces opérations génèrent de nombreux mouvements de personnels sur le site.

Dans le contexte de la pandémie, l’objectif prioritaire est d’assurer la protection de ces personnels concernés par cette activité.

L’eau adoucie distribuée depuis juillet 2018 est très appréciée par les usagers.  La suspension de la décarbonatation est donc une décision difficile mais responsable que Sénéo a prise en étant persuadée de la compréhension de tous.

L’eau distribuée depuis le 18 mars, de façon la plus temporaire possible, est  d’une qualité strictement identique à celle distribuée avant le 1er juillet 2018.