Première adhésion à la Charte Objectif zéro phyto en Seine Centrale Urbaine

Première adhésion à la Charte « Objectif zéro phyto en Seine Centrale Urbaine » - Signature par la Ville de Nanterre

Première adhésion à la Charte Objectif zéro phyto en Seine Centrale Urbaine

La Ville de Nanterre lance la dynamique en adhérant à la Charte « Objectif zéro phyto en Seine Centrale Urbaine » le 13 décembre 2016 dernier lors d’une cérémonie réunissant les partenaires de la démarche et les acteurs locaux.

Dans le cadre du Contrat de bassin des Plaines et Coteaux de la Seine centrale urbaine, la démarche zéro phyto répond à l’objectif de diminution des pollutions diffuses retrouvées dans l’eau et les milieux aquatiques.

Motivée par les impacts sur l’environnement, les risques sur la santé avérés et les conséquences économiques du traitement de l’eau, la Charte propose un accompagnement à l’ensemble des acteurs du territoire.

La loi Labbé du 06/02/2014, révisée par la loi de Transition Energétique du 17/08/2015, interdit l’utilisation des pesticides pour les établissements publics sur les espaces ouverts au public à compter du 1er janvier 2017. Cette loi prévoit également l’interdiction de l’utilisation des produits phytosanitaires par les particuliers au 1er janvier 2019.

Première adhésion à la Charte « Objectif zéro phyto en Seine Centrale Urbaine » - Signature par la Ville de Nanterre

De gauche à droite : Sophie Donzel, adjointe au maire déléguée à l’environnement, Patrick Jarry, maire de Nanterre, Philippe Langlois d’Estaintot, vice-président du SEPG, et Gilles Gauché-Cazalis, adjoint au maire délégué à l’espace public, aux transports et à la ville numérique.

Monsieur Philippe LANGLOIS D’ESTAINTOT, Vice-Président du Syndicat des Eaux de la Presqu’île de Gennevilliers (SEPG), a affirmé, en tant que référent territorial du dispositif d’animation de la Charte zéro phyto, les engagements forts du SEPG pour la protection de la ressource face aux pollutions diffuses. Le SEPG appelle tous les acteurs de son territoire à s’engager pour des pratiques plus responsables permettant de garantir durablement une eau de qualité aux citoyens.

Les préoccupations environnementales font depuis longtemps partie des priorités de la municipalité de Nanterre. Ainsi, Monsieur Patrick JARRY, Maire de Nanterre a rappelé que depuis 2006, la ville a mise en œuvre une gestion plus écologique de ses espaces verts. La démarche de changement de pratique nécessite un travail transversal et collectif entre les différents services de la ville (espaces verts, propreté, sports). Nanterre s’engage ainsi à poursuivre ses objectifs de changement de pratiques en adhérent à la Charte « Objectif zéro phyto en Seine Centrale Urbaine ».

La cérémonie a permis un échange riche sur les problématiques rencontrées et la nécessité de communiquer davantage sur les changements de pratiques.  Les autres gestionnaires d’espaces du territoire (bailleurs, aménageurs, co propriétés, etc.) sont désormais vivement encouragés à s’impliquer dans la démarche.

Étiquettes :