Agissons ensemble pour préserver la ressource en eau

Préservons la ressource en eau

L’eau est une ressource vitale précieuse qu’il est essentiel de préserver et de partager. En tant qu’acteur incontournable du cycle de l’eau en Ile-de-France, Sénéo mène une politique volontaire de préservation de la ressource en eau.

Le saviez vous ?

Le saviez-vous ?

97,2 % de l’eau sur Terre se trouve sous forme salée dans les mers et océans.

 

2,8 % est de l’eau douce dont :

  • 3/4 de l’eau douce est sous forme de glace soit 2,1 % de l’eau de la Terre.
  • 1/4 de l’eau douce est liquide soit 0,7 % de l’eau de la Terre. C’est l’eau douce et liquide qui est la plus facilement utilisable pour nos besoins. Sur la totalité de cette eau, seule une partie est réellement accessible, le reste étant renfermé dans des nappes souterraines profondes.

Pourquoi faut-il préserver la ressource en eau ?

Cycle naturel de l'eau

Entre terre et ciel, l’eau est en circulation permanente avec un volume stable depuis des milliards d’années. Les besoins en eau vont continuer à considérablement augmenter aux vues des estimations démographiques portant à plus de 9 milliards la population mondiale en 2050.

écosystème

Les polluants utilisés pour les activités humaines (pesticides, hydrocarbures, détergents, etc.) dégradent fortement la qualité de l’eau et menacent l’équilibre fragile de nos écosystèmes (faune et flore).

réchauffement climatique

Le changement climatique induit de nouveaux risques. L’eau va devenir plus rare et les événements extrêmes (sécheresse, inondations) seront plus fréquents. D’ici 2100, les prévisions annoncent une baisse du débit de la Seine de 30%.

éducation à l’environnement

Comment adopter un comportement responsable et durable ?

En France, chaque habitant consomme en moyenne par jour 150 litres d’eau. L’eau qui coule à notre robinet est prélevée du milieu naturel pour être traitée avant son utilisation par l’ensemble des usagers (citoyens, entreprises, industries, agriculture). L’eau utilisée est ensuite épurée et rejetée dans les cours d’eau. Ce cycle domestique de l’eau induit des coûts financiers (infrastructures) et environnementaux (énergie, produits chimiques) importants.

Chacun de nous, en veillant à ses gestes quotidiens, pourrait économiser jusqu’à 30 % de sa consommation domestique et réduire sa source de pollution.

5 gestes pour économiser l’eau

Entretenir sa robinetterie pour éviter les fuites dans son logement. Une chasse d’eau qui fuit, c'est jusqu'à 400 litres d’eau perdus par jour. Astuce : effectuez un relevé sur votre compteur avant d’aller vous coucher puis comparez votre niveau de consommation le lendemain matin. Si les chiffres sont différents, il y a probablement une fuite.

Réduire chaque jour le temps passé sous la douche. En effet, réduire sa douche de 15 minutes à 5 permet d’économiser jusqu’à 120 litres d’eau / jour/personne. Astuce : utilisez un sablier ou une musique pour prendre conscience du temps passé.

Utiliser la fonction « double-bouton » de la chasse d’eau. Cette fonction entraine une diminution de 3 à 6 litres d’eau par chasse d’eau soit jusqu’à 50% d’économie d’eau par rapport à une chasse d’eau classique (12 l). Astuce : Placez une bouteille d’eau pleine dans le réservoir de la chasse d’eau pour diminuer encore le débit d’eau.

Eviter de laisser couler l’eau inutilement en fermant les robinets pendant le lavage des mains ou des dents et n’utiliser l’eau que pour le rinçage afin d’économiser un grand volume d’eau. Astuce : Equipez les robinets et la douche de limitateurs de débit d’eau.

Recueillir l’eau de pluie (non potable) pour arroser son jardin de préférence le soir pour éviter l’évaporation. Astuce : Installez un réservoir sous la gouttière de la toiture de votre abri de jardin.

5 gestes pour éviter de polluer l’eau

Jeter ses déchets communs à la poubelle et surtout pas dans l’eau ni dans la nature.

Rapporter ses déchets toxiques en déchèterie : les huiles ménagères, les huiles de vidanges, colles, vernis, etc.

Déposer les médicaments périmés en pharmacie qui se chargent de les renvoyer aux laboratoires où ils seront triés et détruits par des procédés respectueux de l’environnement.

Favoriser l’usage de produits biodégradables et naturels pour la lessive, l’entretien de la maison et pour son hygiène corporelle. Pour le ménage, il est facile et économique d’utiliser des produits écologiques comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude ou le citron.

Jardiner au naturel pour protéger votre santé et la biodiversité : privilégiez des produits naturels, compostez vos déchets végétaux, choisissez des végétaux résistants, mettez en place des couvre-sol pour éviter de désherber, etc.