Sénéo a réalisé un chantier de grande ampleur dans le périmètre de la future gare EOLE-La Défense

Pose d'un tronçon de conduite en galerie

Sénéo a réalisé un chantier de grande ampleur dans le périmètre de la future gare EOLE-La Défense

Deuxième syndicat et producteur d’eau potable de France, Sénéo distribue annuellement les 35 millions de m3 d’eau potable nécessaire aux 610 000 habitants de 10 communes de l’Ouest parisien. D’août à décembre 2020, Sénéo a effectué le dévoiement de l’une de ses conduites principales pour permettre la création d’une galerie souterraine de transfert des passagers entre la gare EOLE-La Défense et la ligne T2 du tram. Un chantier exceptionnel, tant par sa complexité que par sa rareté.

Un projet hors norme tant sur le plan technique qu’humain

Acteur clé du cycle de l’eau, Sénéo a assuré la maîtrise d’ouvrage d’un chantier très complexe dans les Hauts-de-Seine. Financé à hauteur d’un million d’euros par EOLE, ces travaux étaient réalisés dans le cadre du projet éponyme, qui consiste à prolonger la ligne du RER E de 55 km vers l’ouest, de Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie en passant par La Défense et Nanterre. Afin de dégager l’espace nécessaire au développement de la future gare, Sénéo devait libérer le sous-sol de l’une de ses conduites principales et la remplacer plus loin par une nouvelle infrastructure.

Un projet assorti de fortes contraintes : il s’agissait à la fois d’assurer une continuité de service aux centaines de milliers d’habitants alimentés par cette canalisation d’un mètre de diamètre, tout en maintenant le passage des centaines de bus qui transitent quotidiennement par la rue Carpeaux à Puteaux. Celle-ci longe l’un des symboles de la Défense : le Centre des nouvelles industries et technologies (CNIT).

La mission de Sénéo consistait ainsi à poser une conduite dans une galerie technique d’une centaine de mètres de long, en coordination avec d’autres concessionnaires, tels que le SEDIF (Syndicat des Eaux d’Ile-de-France) et Enedis (gestionnaire du réseau électrique sur le territoire français).

« Ce projet a cumulé toutes les complexités techniques, de phasage et de coordination, avec de surcroît les précautions qu’il a fallu prendre en raison de la pandémie de COVID-19», commente Raphaël Piat, Responsable des services techniques de Sénéo.

Un projet ambitieux avec des opérations inédites

Après un important travail d’études et de sondages nocturnes réalisés à partir de 2018, Sénéo a été dans l’obligation de limiter les interdictions de circulation sur l’axe reliant l’avenue Perronet à l’avenue de la Division Lerclerc. Une situation délicate qui a motivé deux opérations “ coup de poing” :

  • En seulement quatre jours, Sénéo a réussi à dévoyer avec succès la conduite à hauteur d’une zone stratégique du CNIT. Pilotage du terrassement, pose, ajustage, soudure, protection et remblayage des conduites à seulement unedizaine de centimètres d’un bracon, l’une des plus importantes infrastructures en béton qui assure la résistance de ce bâtiment de 200 000 m2.
  • Le raccordement de l’ancienne conduite, toujours en eau, avec un nouveau tronçon en 4 jours également. Une opération mobilisant une trentaine de collaborateurs de l’entreprise Axeo TP (filiale de Suez sélectionnée pour réaliser ces travaux) – par tranche de 24 heures – à plusieurs mètres de profondeur et en pleine terre.

« Ce chantier a été une belle expérience humaine et technique en même temps qu’une opération hors norme compte tenu du diamètre de la canalisation, du contexte sanitaire et des plannings très restreints. Ce projet illustre la capacité de Sénéo à piloter des projets ambitieux sur son territoire » conclut Zaky Karoun, directeur de l’agence de Vitry-sur-Seine d’Axeo TP.